Sarayacu (5)

Rio Bobonaza

Nous naviguons sur le rio Bobonaza depuis environ 3 heures. La brume s’est levée, le soleil est assez cru. Heureusement, nous sommes depuis 4 jours en Equateur et nous avons déjà la peau bronzée. Notre pilote fait accoster sa pirogue sur une berge d’apparence sablonneuse, en fait tout à fait boueuse. Nous mangeons quelques fruits et des biscuits. Notre chef-guide qui est l’un des fils de Don Sabino chez qui nous allons habiter à Sarayacu,  mélange le masato avec de l’eau potable issue d’un jerrican en plastique. Le masato est la pâte de manioc mastiquée et recrachée par les indiennes. La salive active la fermentation. La boisson se nomme la fameuse chicha ou bière de la forêt dont on ne peut refuser l’offrande. Une petit gorgée! et nous voilà repartis sur le fleuve qui aura été clément avec notre équipage.

Nous accostons à Sarayacu. Il nous faut monter une côte très raide et glissante pour arriver au village. Puis nous allons à notre campement qui est à environ 30 minutes à pied.

 

 

Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *